Je m'inspire

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

Conseils d'un employeur

Les conseils d’un recruteur pour réussir sa candidature

Aujourd’hui nous allons à la rencontre d’Hélène Ritaine, responsable du service recrutement et attractivité employeur de la Ville de Lille. Elle nous partage ses conseils pour réussir sa candidature.

Les tips d’un recruteur pour décrocher un job dans le secteur public

.

Des conseils pour se renseigner sur l’organisation ? 

Internet est une mine d’or ! Consultez le site internet de l’organisation est une bonne base pour comprendre les missions, l’organisation et les projets en cours. Les moteurs de recherche donnent également accès à des actualités et des articles de presse. Les organisations, selon leurs moyens, investissent pour avoir des vitrines employeur sur des plateformes et médias liés à l’emploi. A la ville de Lille, nous sommes par exemple sur Profil Public, spécialisé dans la fonction publique. Enfin, consultez la page Linkedin de l’organisation et celle de ses agents pour vous informer sur les actualités, les valeurs de la structure et l’expérience collaborateur. 

Qu’appréciez-vous dans un curriculum vitae ?

Le premier réflexe d’un chargé de recrutement est d’étudier le curriculum vitae (CV). Il doit être synthétique, clair et mettre en valeur vos compétences. Favorisez une présentation antéchronologique de vos expériences et décrivez brièvement vos missions, vos réalisations et vos responsabilités. Pour les moins juniors d’entre nous, ajoutez un récapitulatif des compétences transférables au poste visé. En cas de candidature spontanée, précisez ce que vous cherchez en haut du CV.

Et dans une lettre de motivation ?

A la ville de Lille, nous faisons le choix de ne pas la rendre obligatoire. De mon point de vue, elle n’est intéressante que si elle apporte des informations supplémentaires au CV. Elle permet, par exemple, de démontrer vos qualités rédactionnelles ou de rassurer sur un attendu fort du poste. Elle est cependant indispensable si le poste visé n’a, à première  vue, aucun rapport avec votre CV.

Une lettre de motivation pertinente apporte des éléments supplémentaires au CV.

Concernant son contenu, elle doit contextualiser votre candidature et être personnalisée en fonction de l’employeur et du poste ciblés. Je reçois parfois de bons C.V. accompagnés d’une lettre qui explique l’intérêt du candidat pour « notre entreprise leader sur le marché ». Ce qui questionne la motivation à rejoindre une collectivité. 

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Beaucoup d’outils proposent des modèles de CV ou de LM. Si vous n’êtes pas à l’aise sur le sujet, il ne faut pas hésiter à les utiliser. Attention cependant,  je reçois de nombreuses candidatures et certains modèles ont un tel succès que… je les vois tous les jours ! Ce n’est pas le meilleur moyen de se démarquer !

Contacter un agent de l’organisation: bonne ou mauvaise idée ?

Au cours de mon expérience, j’ai croisé des services qui appréciaient la démarche et d’autres qui n’y étaient pas favorables. Tentez une approche par mail avant de postuler pour voir si un échange est possible. Présentez-vous brièvement et précisez que vous aimeriez avoir plus d’éléments sur le poste ou éclaircir un point de l’annonce. Vous pouvez cibler la personne qui libère son poste, le responsable du service ou le chargé de recrutement.

Tentez une approche par mail avant de postuler pour savoir si un échange est possible.

Attention à être professionnel et pertinent dans votre approche au risque de vous desservir. Le message privé sur LinkedIn est tout à fait possible mais évitez le jour de semaine à 00h30 ou le message du samedi avec relance le dimanche ! Concernant les questions, elles dépendent de votre interlocuteur. Questionnez par exemple les objectifs du service, les projets en cours ou à venir, ou encore la constitution de l’équipe. 

Comment se démarquer en entretien ?

Un entretien, ça se prépare ! Relisez l’annonce ou la fiche de poste, revisitez le site internet et anticipez les questions en vous mettant à la place du recruteur. Certaines questions reviennent systématiquement : présentez-vous ? Pourquoi avoir répondu à notre offre ? Pourquoi dans notre collectivité spécifiquement ? Qu’avez-vous compris de notre offre d’emploi ? Il ne s’agit pas de réciter un texte mais d’identifier les éléments clés que vous souhaitez mettre en avant et les structurer. Votre présentation est un moment important. Elle donne le ton de l’entretien, voire oriente les questions à venir. Rendez-la dynamique.

Votre présentation est un moment important. Elle donne le ton de l’entretien, voire oriente les questions à venir.

Souvenez-vous qu’il faut justifier vos réponses. Illustrez votre réponse par une expérience passée, votre rôle précis, les actions que vous avez mises en place et les résultats obtenus. Il n’y a pas toujours de réponses définies. Ce qui est observé est votre réaction, votre réflexion, et votre capacité à rebondir. Si vous ne savez pas quoi répondre à une question, ne vous limitez pas à « Je ne sais pas », projetez-vous: si vous étiez sur le poste, que feriez-vous concrètement ? Enfin, l’entretien est un moment d’échanges réciproques. Préparez des questions sur l’organisation du service, les projets à venir,  et les outils utilisés par exemple. Cela prouve votre intérêt et votre projection sur le poste. 

Conseillez-vous de confirmer sa motivation par mail suite à l’entretien ?

Ce n’est pas obligatoire mais l’initiative est intéressante. Elle confirme votre intérêt maintenant que vous avez plus d’éléments et que vous avez rencontré votre potentiel futur manager. Je conseillerais de rester bref, professionnel et de ne pas être trop insistant. N’hésitez pas également à donner des références qui pourront être contactées par le recruteur et confirmer vos atouts !

Un souvenir de candidature qui vous a positivement marquée ?

Il y en a beaucoup, heureusement ! Il y a quelques années, un candidat chargé de communication a remplacé son C.V par un travail marketing autour d’un CD (la jaquette et le recto-verso du CD). Il sortait vraiment de l’ordinaire ! C’était aussi très adapté au métier visé et à l’époque. Plus récemment, j’ai rappelé deux candidats pour leur donner une réponse négative, mais aussi pour les orienter sur des postes plus proches de leurs attentes. Les deux ont été retenus !  

Dans notre métier, on dit plus souvent non que oui mais ça peut être une bonne expérience. J’ai dernièrement eu à faire un débrief négatif qui a été bien vécu par la candidate. Elle était contente de l’échange que nous avions eu parce que cela lui avait permis de réaliser qu’il fallait changer sa façon de préparer un entretien. J’espère que cela lui a été utile.

Un conseil à partager ?

C’est un exercice qui n’est pas évident, qui demande d’être dans une posture professionnelle mais restez vous-même !

Vous souhaitez candidater à la Ville de Lille ?

Découvrez les offres d’emploi sur Profil Public ainsi que la page Linkedin dédiée.

.