Je m'inspire

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

Léa Roux, responsable Média chez Profil Public nous donne ses conseils pour valoriser son identité employeur.

Valoriser son identité employeur

Léa Roux est responsable Média chez Profil Public. Dans la recherche perpétuelle d’une manière originale et audacieuse de communiquer, elle s’est lancée le défi de moderniser l’identité employeur des acteurs publics. Comment ? En les aidant à valoriser leurs atouts et à dévoiler les coulisses de leurs organisations.

.

Dévoiler les coulisses de son organisation

.

🤳 Qu’est-ce que l’identité employeur ? 

L’identité employeur c’est l’ADN de l’organisation, les racines autour desquelles se construit la marque employeur. On peut l’associer à des éléments concrets qui définissent l’organisation tels que : sa mission, ses expertises, ses locaux, ses valeurs, son style de management, etc. L’identité employeur n’est pas décrétée par quelques-uns mais se manifeste au quotidien à travers les conditions de travail et le vécu des collaborateurs.

💪 Comment la valoriser ? 

Valoriser son identité employeur, c’est permettre aux candidats d’explorer les coulisses des organisations. Pour cela, je crois beaucoup au pouvoir de l’image. En sélectionnant des photos qui montrent la vie interne de l’organisation, on permet aux candidats de mieux saisir la réalité de travail et l’ambiance interne. C’est également l’occasion de présenter les membres de l’équipe et leurs rôles. Permettre aux candidats de mettre des visages sur leurs futurs collègues,  c’est miser sur une communication RH plus humaine.

🔎 Quels types d’atouts valoriser ? 

Tous les engagements qui répondent aux attentes des candidats, toujours plus sensibles à l’expérience de travail, favorisent l’attractivité RH de l’organisation.

Si de nombreux jeunes souhaitent s’engager dans l’ESS ou au sein d’une startup à impact pour répondre aux grands défis sociétaux, c’est parce que ces organisations résonnent comme des espaces de travail plus dynamiques. A l’inverse, le secteur public souffre d’une image biaisée côté candidats notamment la avec la persistance d’un certain nombre d’idées reçues. Pourtant, de plus en plus d’employeurs publics agissent au quotidien pour transformer les pratiques et améliorer la qualité de vie au travail. Mais ils doivent davantage valoriser ces dynamiques ! L’image d’une fonction publique désuète et ennuyeuse doit disparaître. 

Travailler son identité employeur c’est une affaire de communication mais surtout d’amélioration réelle des conditions de travail.

Pour faire tomber les idées reçues, il faut poursuivre les transformations RH à l’œuvre. Travailler son identité employeur est une affaire de communication mais surtout d’amélioration réelle des conditions de travail : équilibre de vie pro/perso, marges de manœuvre, agilité, créativité, confiance managériale, culture digitale, goût pour l’innovation…

👀 La fausse bonne idée ?

Se contenter de faire la promotion de valeurs évidentes et communes à toutes les institutions. Pour attirer les candidats, la notion d’intérêt général ou la mise en place du télétravail ne suffisent pas. Pour tirer leur épingle du jeu, les employeurs doivent identifier leurs spécificités.

.

Miser sur la sincérité

.

🎯 Le défi pour les recruteurs ?

Pour valoriser leur identité employeur, les recruteurs publics gagneraient à oser une communication RH moins institutionnelle. Cela nécessite, en premier lieu, de sortir des canaux de communication habituels. Aujourd’hui, les candidats utilisent les plateformes d’emploi et les réseaux sociaux pour se renseigner sur les employeurs. Les recruteurs doivent mieux s’emparer de ces outils.

Les recruteurs publics gagneraient à oser une communication RH moins institutionnelle.

Cela implique également d’adopter un ton plus direct, moins codifié et de miser sur des formats dynamiques (vidéos, témoignages métiers…). Il y a aussi un enjeu d’incarner davantage l’identité employeur. Par exemple, peu de DRH ou de chargé.es de recrutement communiquent en leur nom propre sur Linkedin. Dans le secteur public, il y a une forme de réserve, on ne se sent pas légitime ou suffisamment libre d’incarner le discours RH. Pourtant, les individus inspirent souvent davantage confiance que les organisations.

🔎 Un conseil ?

Être sincère. Nous sommes au cœur d’évolutions rapides et permanentes des modes de travail mais également d’attentes fortes en matière de qualité de vie. Dans ce contexte, il faut savoir valoriser les changements en cours et mobiliser les candidats autour des défis à venir. 

Les candidats ne recherchent pas nécessairement des employeurs à la pointe de l’innovation RH mais plutôt à s’inscrire dans une démarche sincère de transformation.

Ce que j’observe, c’est que les candidats ne recherchent pas nécessairement des employeurs à la pointe de l’innovation RH mais plutôt à s’inscrire dans une démarche sincère de transformation et d’amélioration des conditions de travail. Les enjeux RH d’aujourd’hui semblent tous liés, de près ou de loin, à des attentes fortes en termes d’authenticité et de transparence.