Je m'inspire

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

Le guide pour devenir fonctionnaire

Le guide pour devenir fonctionnaire

Si la fonction publique souffre globalement d’un manque d’attractivité, les talents sont de plus en plus nombreux à vouloir mettre leurs compétences au service de l’intérêt général. Offrant des métiers, des parcours mais également des environnements de travail variés, le statut de fonctionnaire sert souvent d’accélérateur pour évoluer dans son parcours professionnel. Mais comment devenir fonctionnaire ?

Tout savoir pour devenir fonctionnaire

.

Comment devenir fonctionnaire par la voie des concours ?

Concours externe: vous ne travaillez pas dans la fonction publique et vous souhaitez la rejoindre en tant que fonctionnaire.

Concours interne: vous travaillez dans la fonction publique en tant que contractuel ou fonctionnaire et vous souhaitez être titularisé ou changer de catégorie, voire de fonction publique.

Concours 3ème voie: vous avez 4 ans d’expérience (ou +) dans le privé, l’associatif ou la fonction publique en tant que contractuel (retrouvez ici notre guide complet). 

La réussite d’un concours de catégorie A offre l’accès à une école ou un institut de formation : le candidat devient ainsi élève fonctionnaire dans l’objectif d’obtenir une titularisation en fin de cursus.  La réussite d’un concours de catégorie B et C permet au candidat de s’inscrire sur une liste d’aptitude. Il devient alors fonctionnaire stagiaire et doit effectuer un stage dans une institution publique pour être titularisé.

Comment devenir fonctionnaire sans concours ?

Certains postes de catégorie C permettent d’obtenir le statut de fonctionnaire sans concours. Deux options s’offrent à vous: 

  1.  Si vous avez entre 16 et 28 ans, ou + de 45 ans et que vous êtes bénéficiaires du RSA : le parcours d’accès aux carrières de la fonction publique (Pacte) vous donnera accès à une formation en alternance de 12 à 24 mois (+ d’infos sur le site de Pôle Emploi).
  2. Sinon vous devez postuler directement auprès d’une administration publique. Une fois recruté, vous serez nommé fonctionnaire stagiaire pour une durée déterminée (maximum 1 an). 

Dans les deux cas vous devenez fonctionnaire titulaire à la fin de l’alternance ou du stage.

Quelles conditions pour passer un concours de la Fonction publique ?

Concours externe

Les postes de la Fonction publique d’Etat, territoriale et hospitalière sont répartis en catégories A, B, et C. Officieusement, on distingue aussi la catégorie A+. Elle regroupe les “hauts fonctionnaires”. Pour y voir plus clair : 

Les candidats étant de plus en plus diplômés, il est courant que les inscrits d’un concours de catégorie A soient titulaires d’un Master, et les candidats d’un concours de catégorie B d’une licence.

💡 Le saviez vous ? Les parents d’au moins 3 enfants, les militaires ainsi que les sportifs de haut niveau sont exemptés de conditions de diplômes.

Concours interne

Pour s’inscrire à un concours interne le candidat doit avoir 4 années d’ancienneté au sein de la fonction publique et être : 

💡 Le saviez vous ?  Les services civiques et les missions de volontariat international sont aussi pris en compte dans le calcul de services exigés.

Quelles sont les épreuves des concours de la fonction publique ?

Les épreuves d’admissibilité et d’admission sont écrites et orales :

  • Rédactions de notes administratives, notes de synthèse ou questions à réponses courtes. 
  • Présentation par le candidat de son expérience professionnelle.
  • Mise en situation professionnelle en relation avec les fonctions visées du concours.

A l’issue du concours, les candidats sont souvent classés par ordre de mérite. Pour la fonction publique d’Etat et la fonction publique hospitalière on distingue la “liste principale” permettant aux candidats les plus méritants d’intégrer l’école ou l’institut visé et la liste “complémentaire” qui conditionne leur admission à la vacance d’un poste

Où trouver les calendriers des épreuves ?

.

Comment réussir un concours de la fonction publique ?

Pour se préparer aux concours, de nombreux organismes et dispositifs d’accompagnement existent tels que le CNED, les Prépa Talents, que nous vous présentons dans cet article, ou les Instituts de préparation à l’administration générale (IPAG ).

Le guide du fonctionnaire

Quelles sont les écoles de la fonction publique

Une fois inscrits sur la liste d’aptitude, les lauréats deviennent élèves-fonctionnaires. Ils suivent une formation rémunérée d’une durée de 12 à 24 mois. Elle est ponctuée de sessions théoriques et de stages pratiques. 

Les écoles et instituts de la Fonction publique d’Etat

On distingue les écoles propres à un ministère (administration centrale et services déconcentrés) :

  • Ecole nationale des greffes (ENG),
  • Écoles nationales de police (ENP),
  • École nationale de la magistrature (ENM).

Et les instituts interministériels qui donnent accès à différents emplois ministériels :

  • Instituts régionaux d’administration (IRA),
  • Institut national du service public (INSP).

La liste complète des écoles et instituts est accessible sur le site de cap-public.fr.  

Ces institutions offrent l’accès aux formations initiales (avant la 1ere affectation sur un poste) et des formations continues destinées aux fonctionnaires titulaires. Pour en savoir plus, le site emploi-public regorge d’articles sur les concours de la Fonction publique d’Etat.

Les écoles et instituts de la Fonction publique territoriale

L’INET forme les cadres de direction de la fonction publique territoriale:

  • Administrateurs territoriaux,
  • Conservateurs territoriaux des bibliothèques,
  • Conservateurs du patrimoine,
  • Ingénieurs en chef territoriaux.

De plus, le CNFPT propose des formations continues aux fonctionnaires, accessibles tout au long de leur carrière. 

Les écoles et instituts de la Fonction publique hospitalière

L’EHESP, à Rennes et Paris, forme les corps des personnels de direction et d’encadrement supérieur administratif et soignant de la FPH : 

  • Directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux
  • Directeur des soins
  • Directeurs d’hôpitaux 
  • Attachés d’administration hospitalière
  • La liste complète est accessible sur le site de l’EHESP.

Concernant les agents hospitaliers ou médico-sociaux (poste d’infirmier par exemple), un diplôme est exigé. Dans ce cas, les établissements publics organisent des concours sur titre. Les candidats ne sont pas évalués à partir d’épreuves mais sur leur diplôme, leur expérience professionnelle et la qualité de leur entretien de motivation. 

Comment être titularisé dans la fonction publique ?

Tout fonctionnaire doit effectuer une période de stage probatoire (rémunérée) visant à vérifier son aptitude à exercer ses fonctions en vue de sa titularisation.

Le stage des postes de catégorie A et A+ se déroule au cours des formations en école ou institut. Quant aux agents de catégories B et C, n’intégrant pas d’organisme de formation, ils réalisent un stage d’une année en administration publique.

La titularisation au sein de la Fonction publique d’Etat et hospitalière

En fin de formation, les élèves-fonctionnaires sont inscrits sur une liste d’aptitude puis affectés à un poste. Celle-ci est déterminée en fonction des besoins des administrations (postes vacants), éventuellement du classement de fin de formation et de l’ordre de préférence des élèves-fonctionnaires. 

La titularisation au sein de la Fonction publique territoriale

Contrairement à la fonction publique d’Etat et hospitalière, le fonctionnaire territorial n’est pas affecté à un établissement public une fois titularisé. Charge à lui de postuler auprès d’une collectivité territoriale ou d’un établissement public territorial. Sa première prise de poste doit avoir lieu dans un délai de deux ans – maximum quatre ans en cas de renouvellement – sans quoi il perdra le bénéfice du concours. 

Les offres d’emplois sont accessibles sur les sites internet des établissements publics, emploi-territorial, emploi-public et sur notre plateforme de recherches d’emplois

In fine, quels sont les concours les plus attractifs?

Si la fonction publique souffre globalement d’un manque d’attractivité, il semblerait que la haute fonction publique tire son épingle du jeu. De nombreux jeunes diplômés en quête de sens et souhaitant s’engager pour une action publique renouvelée, se tournent vers l’Institut national du service public (INSP ex-ENA) ou l’INET. Pour favoriser la mixité sociale, l’association la Cordée a pour objet l’égalité des chances dans le service public et accompagne plus de 600 jeunes de milieu modeste par an (étudiants, élèves de prépa talents et demandeurs d’emploi).

Vous souhaitez préparer un concours ? 

Pour bénéficier d’un mentorat par un bénévole de la Cordée, contactez contact@la-cordee.org.